Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Bonnes pistes



Bonnes pistesPréférences. Quarante-cinq suggestions, bonnes adresses et pistes utiles pour entrer en familiarité, culturelle et sensorielle, avec la capitale lombarde. «Expo in città», la fête en...

Préférences. Quarante-cinq suggestions, bonnes adresses et pistes utiles pour entrer en familiarité, culturelle et sensorielle, avec la capitale lombarde.


«Expo in città», la fête en ville
L’appellation Expo in città regroupe toutes les manifestations, événements, soirées, fêtes, concerts et spectacles divers, privés ou publics, subventionnés ou non, qui auront lieu, en ville, durant l’Expo. Le tout regroupé par l’administration communale sur un site – it.expoincitta.com –, malheureusement pas très convivial, austère et souvent en panne.

Pour le contourner, un autre site officiel: www.turismo.milano.it ou milano.mentelocale.it, un bon journal online de culture et loisirs


OPEN, librairie et espace de coworking
On peut simplement y boire un café ou croquer une morce en relevant ses e-mails sans que personne s’impatiente de vous voir prolonger le séjour. Feuilleter et/ou acheter des revues ou des livres, sur papier ou pas (en italien surtout, un peu en anglais), et bénéficier, au besoin, des conseils d’un «libraire numérique». Louer un espace de travail privatif, à l’heure, à la journée, au mois. Investir l’espace principal pour une présentation, une conférence, un vernissage. Ou alors «écouter, rencontrer et se laisser contaminer par de nouvelles idées» lors d’un des nombreux «événements» qui y sont organisés. Bref, OPEN est une adresse précieuse, agréable et pleine de potentialités pour ceux qui ne font pas tout à fait que passer. Mais aussi pour les amateurs d’art exigeants en quête de visites commentées de qualité (voir, sur le site, sous «Art lovers» dans «Events»).

Viale Monte Nero 6, www.openmilano.com


Leonardoamilano.com, le tourisme plurisensoriel
Ils sont cultivés, réveillés, pleins d’humour et passionnés par l’histoire de Milan (lire article p. 40 à 45). Leur produit phare, Esperienza Cenacolo (40 euros pour deux heures), comprend une promenade dans Milan et une visite à la Sainte Cène de Léonard de Vinci après une «expérience interactive» avec l’œuvre qui ne manque pas d’intérêt. C’est aussi, bêtement, un bon moyen d’obtenir un billet d’accès au chef-d’œuvre de Léonard sans avoir à réserver des mois à l’avance. La proposition existe en italien et en anglais, le sur-mesure en français est possible mais plus cher. Tout comme l’Apéritif Renaissance, voyage gastronomique à la cour de Ludovico Sforza. Mais si vous comprenez l’italien, ne manquez pas les «apéritifs historiques» de Milano sul divano, qui proposent de revivre l’histoire de la ville, des Romains à l’après-guerre, en goûtant des mets d’époque.

Via Circo 1, www.leonardoamilano.org


Les Navigli, quartier fêtard
C’était un système de canaux qui entouraient et traversaient Milan: grâce à eux, le marbre pour la construction du Duomo est arrivé, en bateau, à quelques mètres du chantier. Les Navigli sont aujourd’hui presque entièrement recouverts et ce qu’il en reste, dûment gentrifié, est devenu un quartier couru et animé, surtout au printemps et en été, grâce notamment au rendez-vous d’art urbain Navigli Aqua Festival (d’avril à septembre). De nouvelles voies cyclables et pédestres étaient prévues pour 2015, qui auraient permis la promenade jusqu’au site de l’Expo: le projet est tombé à l’eau. Mais la promenade en bateau sur les Navigli est toujours possible. Sous l’égide (comme le festival) de la très active association Navigli Lombardi.

Métro Porta Genova, www.naviglilombardi.it. Pour le calendrier des manifestations et fêtes diverses, allez sur la page Facebook depuis le site


La Salumeria del design, projets en projet
Ils sont designers mais s’intéressent davantage aux projets et à la «valorisation du territoire» qu’à la déco et au life style. Leur pari: changer la mauvaise image de la Via Padova – quartier métissé où les tensions communautaires sont allées jusqu’à nécessiter l’instauration d’un couvre-feu: mettre en avant ses artisans, en faire un lieu d’intérêt pour les visiteurs. Pour le moment, l’équipe de la salumeria a organisé des minimarchés de rue et des dégustations pluriculturelles dans les échoppes du quartier. Une équipe à suivre, sans trop d’attentes précises.

Via Stazio 18, www.salumeriadeldesign.com

L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs