Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Genève



GenèveEmilie Veillon Carouge La Maison Rouge Au rez-de-chaussée de cette demeure typiquement carougeoise aux murs couleur lie-de-vin, un restaurant s’est installé avec douceur, sans rien toucher au cachet historique des lieux. On adore...

Emilie Veillon

Carouge

La Maison Rouge

Au rez-de-chaussée de cette demeure typiquement carougeoise aux murs couleur lie-de-vin, un restaurant s’est installé avec douceur, sans rien toucher au cachet historique des lieux. On adore les tables du jardin d’hiver à l’ancienne, mais, en été, c’est sur la terrasse discrète  qu’il faut aller pour déguster une cuisine traditionnelle et de saison. 

Rue des Noirettes 17, 022 342 00 42, www.lamaisonrouge.ch


Ô Calme
Tous les midis, sous les arbres de cette terrasse plantée à l’arrière d’un bâtiment, place au mobilier en teck, aux thés en vrac et tisanes, aux grandes salades (exotique, tofu, poulet, feta, saumon fumé, provolone), aux lasagnes et quiches maison. Mais aussi au très prisé brunch campagnard (assiette de fromage et viande séchée, petite salade mêlée, œufs brouillés, tartines). Attention, paiement cash uniquement.

Rue Ancienne 36, 022 301 22 20, www.ocalme.com


Chambésy

Le Reposoir

Le restaurant de la plage du même nom cartonne avec son espace lounge ombragé par des palmiers, oliviers et bambous et son restaurant décontracté. Place au meilleur du terroir avec les lentilles genevoises, des féras et brochets fumés, des perches revisitées (satay, curry-lait de coco, gingembre-citron vert, thym-romarin-piment), des bières de la Brasserie des Murailles, à Meinier, et des vins issus des producteurs genevois.

Route de Lausanne 222, 022 732 42 65, www.restaurantreposoir.ch


Choulex

Domaine Crève-Cœur

Sur la colline de Choulex, ce beau domaine tenu par la famille Rivollet depuis plusieurs générations ouvre ses portes aux amateurs de lieux authentiques. Dès 6 personnes, on peut y déguster des vins de la maison avec de bonnes choses à picorer (charcuterie, dips bios, mousse de légumes, etc.) sur la terrasse en gravier bien ensoleillée, avec vue sur le jardin, les vignobles et, au loin, le mont Blanc. Les groupes, dès 20 personnes, viennent festoyer autour de la broche accompagnée des légumes du potager voisin.

Route de Choulex 190, 022 750 17 66, www.creve-coeur.ch


Cologny

Les Voiles

Ce bar éphémère, créé sur une terrasse en teck aux airs de bord de mer, est the place to be de la Genève estivale. Jusqu’à 500 personnes s’y massent quand il fait beau. Les plus chanceux ont droit à des canapés en plastique gonflables et tables basses où débordent des seaux à glace et une quinzaine de plats faciles à manger (assortiments de charcuterie, brus­chettas, salades, burgers, finger croques, délices orientaux). Réservation indispensable.

Quai de Cologny 5, 079 890 67 43, www.les-voiles.ch


Genève

Cottage Café

Sous la houlette de Nicole Boder et son équipe, ce kiosque rénové à l’ancienne, avec sa terrasse ombragée située derrière le monument Brunswick, est unique en son genre. Tous les midis, 3 entrées, 4 plats, dont un végétarien, et 3 salades. Dès 18 heures, crus au verre, tapas et mezze, avec service en porcelaine dépareillé. Mignon et cosy.

Rue Adhémar-Fabri 7, 022 731 60 16, www.cottagecafe.ch


La Buvette des Bains
Avec ses concerts classiques à l’aube, suivis de petits-déjeuners cool (tartine au Cenovis, Nutella, etc.), des assiettes froides à midi, des gâteaux maison ou encore des fondues au crémant au crépuscule, cette buvette avec sa terrasse en béton ouverte 7 jours sur 7 sur la jetée des Bains des Pâquis est tout simplement culte en été. 

Quai du Mont-Blanc 30, 022 738 16 16, www.buvettedesbains.ch


Le 5
Situé sur le toit de l’hôtel Métropole depuis l’été dernier, ce lounge bar chic est désormais ouvert dès 14 heures et jusque tard dans la soirée. Le nouveau chef propose une carte méditerranéenne de finger food avec bruschetta, mezze libanais ou encore des cromesquis français, ces boules frites farcies au jambon, gruyère, olive, saumon. A accompagner de l’un des cocktails signatures ou d’un Lillet, le nouveau breuvage estival en vogue. Au loin, le lac, le jet d’eau et le Jura.

Quai du Général-Guisan 34, 022 318 34 64, www.swissotel.com/hotels/geneva/bars/5/


L’Adress
A l’image d’un grand loft, L’Adress réunit une vaste boutique de mode et un restaurant qui se prolonge sur une terrasse en toiture. Entouré de verdure, on y mange des plats sains, genre tartes salées bios, avec salade, ainsi que des plats thématiques, plus copieux, variant au gré des saisons et aux noms toujours bien trouvés, à l’instar de Déclaration d’houmous ou Mettez-vous à l’omble, c’est plus prudent.

Rue du 31-Décembre 32, 022 736 32 32, www.ladress.ch


Rooftop 42
En longeant la rue du Rhône, une fois au pied du numéro 42, on boude les boutiques de luxe pour prendre littéralement de la hauteur. La terrasse panoramique du café-bar Rooftop 42 au huitième étage propose les midis des mets, toujours fleuris, notamment un burger classique et un autre qui change chaque semaine. Dès 18 heures, le lieu se transforme en afterwork avec tapas et DJ. Réservation conseillée.

Rue du Rhône 42, 022 346 77 00, www.rooftop42.com


Le Bistrot de l’Orangerie
Situé dans le parc La Grange, le Bistrot du théâtre de l’Orangerie est ouvert tous les soirs de représentation. Poétique et dépaysant, cet espace éphémère est couru pour ses transats façon lounge, ses tables couvertes de nappes blanches dressées sur le deck, ses serres, ses bassins, ses palmiers, ses guirlandes lumineuses et une cuisine du sud de l’Italie qui n’a plus rien à prouver. Brunch italo-américain tous les samedis et dimanches. Concerts et événements festifs au programme cet été.

Quai Gustave-Ador 66C, 078 647 21 00, www.theatreorangerie.ch


La Terrasse du Paradis
A ras le bord du quai Turrettini, les meilleures tables de cette buvette éphémère se collent à la barrière, offrant une vue plongeante sur le Rhône. A l’ombre d’un parasol, les pieds sur les pavés chauffés par le soleil. La petite carte axée sur des sandwichs et salades vante les mérites du taboulé maison à l’huile d’olive, légumes frais et herbes aromatiques. A accompagner de citronnade maison, thé vert à la menthe ou verveine parfumée.

Quai Turrettini, 076 715 83 70, www.terrasse-paradis.ch
 

Restaurant du parc des Bastions
L’ancien kiosque à musique du parc des Bastions et sa terrasse sous les arbres font voyager dans le temps de la Belle Epoque. La carte, légère et fraîche le midi et plus élaborée le soir, s’inspire largement des produits du bassin genevois. Brunch gourmand très couru le dimanche.

Promenade des Bastions 1, 022 310 86 66, www.bastions.ch


L’Olivo
Le restaurant italien de l’hôtel Starling s’étend sur un magnifique deck peuplé de grands oliviers centenaires et un jardin potager aromatique. La longue liste des mets de saison présente tout ce qu’on aime manger dans la Grande Botte, avec des spécialités issues des quatre coins du pays. On apprend même leur provenance précisée sur une carte géographique. Sympa aussi: les nombreux clins d’œil qui en jettent, comme la Fiat 500 en chocolat servie en dessert. Un vrai dépaysement.

Route François-Peyrot 34, 022 747 04 00, www.olivo-geneva.ch


Le Barocco
Dans la cour intérieure du somptueux Musée d’art et d’histoire, Le Barocco installe sa terrasse d’été autour de la fontaine. La cuisine méditerranéenne se permet quelques échappées japonaises et un ancrage dans des produits locaux, vins compris. Merveilleux aussi: le pain et les pâtisseries maison, dont une tarte au citron, des brownies et des crumbles à tomber. Réservation vivement conseillée.

Rue Charles-Galland 2, 022 418 26 82


La Potinière
Depuis l’an dernier, cette belle verrière arrondie au milieu du Jardin anglais et sa terrasse s’animent avec fougue sous l’impulsion d’une nouvelle équipe. Au programme, tous les jeudis, des afterworks en musique, des dégustations de vin, un brunch tous les dimanches et une carte qui met en avant l’entrecôte parisienne ainsi que des filets de perche ou féra du lac meunière.

Promenade du Lac 2, 022 310 28 28, www.lapotinieregeneve.com


Onex

Les Fourneaux du Manège

Au pied de cette demeure du XIXe siècle, la Maison Rochette, ancienne ferme rénovée, jouxtant le manège d’Onex, la terrasse donne sur un vaste jardin. Le cadre est parfait pour découvrir les vignobles du canton, les poissons du lac entiers à la découpe que le gérant connaît bien pour être un ancien pêcheur professionnel, et dont l’arrivage du jour est présenté sur plateau au client. Sympa aussi: la carte des mets de brasserie.

Route de Chancy 127, 022 870 03 90, www.fourneauxdumanege.ch


Vésenaz

La Belotte

Grâce au nouveau couple à la tête du lieu depuis le 1er mai dernier, cette belle maison blanche qui fait face au port de Cologny sera l’un des bons plans de l’été. La terrasse en gravier, à la hauteur du port, sous les platanes, propose une autre atmosphère que le grand espace deck situé plus haut, parfait quant à lui pour profiter du coucher du soleil. A goûter: les quenelles de brochet du Léman, sauce Nantua. Sympa: la carte pour enfants avec ses perches et son steak haché du boucher.

Chemin des Pêcheurs 11, 022 300 68 88, www.labelotte-geneve.ch

L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs