Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Les classiques



Les classiquesPréférences. Quarante-cinq suggestions, bonnes adresses et pistes utiles pour entrer en familiarité, culturelle et sensorielle, avec la capitale lombarde. Galleria Vittorio Emanuele II Elle est toute rénovée et...

Préférences. Quarante-cinq suggestions, bonnes adresses et pistes utiles pour entrer en familiarité, culturelle et sensorielle, avec la capitale lombarde.


Galleria Vittorio Emanuele II
Elle est toute rénovée et astiquée, prête pour l’Expo. Et l’ensemble des commerçants ont dû s’aligner sur ses enseignes d’origine: or sur noir. On ne va pas à Milan sans faire glisser ses semelles sur les soyeuses dalles de marbre de l’une des plus célèbres galeries marchandes du monde. Un milliardaire qatari a fait reproduire chez lui, à l’identique, ce joyau du XIXe siècle mitteleuropéen. Mais sans les pigeons, comment voulez-vous? Suggestion: même si ce n’est pas votre style ni votre budget, entrez chez Prada et descendez à l’entresol. Juste pour vous imprégner du sens du mot «luxe».


Museo del Novecento et Palazzo Reale
En face de la Galerie Victor-Emmanuel II, de l’autre côté de la Piazza del Duomo, le Palazzo dell’Arengario, conçu en 1937 par Piero Portaluppi comme «porte urbaine» entre ville ancienne et ville nouvelle, est devenu, depuis 2010, un temple de l’art du XXe siècle, principalement italien, avec le futurisme en vedette. Si, dans l’esprit du lieu, vous êtes pris de vitesse, montez au dernier étage, dans la salle dédiée à Lucio Fontana. Sur les baies vitrées, admirez le jeu de reflets entre ses sculptures lumineuses et les flèches du Duomo. A deux pas de là, le Palazzo Reale avec une exposition sur Léonard de Vinci d’une ampleur exceptionnelle (L’Hebdo No 14).

Palazzo dell’Arengario, Via Marconi 1, www.museodelnovecento.org, Palazzo Reale, Piazza Duomo 2


Il Duomo
Promenez-vous sur le toit pour admirer la skyline du nouveau quartier de Porta Nuova. Et pour ne pas manquer les trésors cachés de la cathédrale, visitez-la avec, en main, Milan insolite et secrète.


Castello Sforzesco
Surtout ne vous contentez pas d’un coup d’œil extérieur. Passez le portail du château pour voir sa cour dessinée par Bramante, ses nombreux musées. Et pour sentir le souffle de Léonard de Vinci qui fut entre ces murs scénographe, artificier, musicien, magicien, bref, enchanteur en chef. L’enceinte du château accueillera, dès le mois de mai, quelques-uns des nombreux événements de «l’expo en ville» (Expo in città). Exemple, le 23 juin, au Musée des instruments musicaux, un rendez-vous plurisensoriel intitulé Un dîner chez le duc: concert de l’ensemble Adelchi sur des instruments dessinés par Léonard de Vinci, scènes du poème Paulo e Daria amanti, ancêtre de Roméo et Juliette, et apéritif comme à la cour de Ludovico Sforza, avec mets et boissons reconstitués par Giovanna Motta, experte en gastronomie historique. Le tout sous l’égide de l’association de recherche musicale Nomus.

www.milanocastello.it, it.expoincitta.com


Pinacoteca di Brera
Une très belle collection de maîtres italiens et européens dans un musée aux dimensions agréables. A ne pas manquer: la nouvelle mise en scène muséale, par le cinéaste Ermanno Olmi (réalisateur de L’arbre aux sabots), du Christ mort d’Andrea Mantegna et de la Pietà de Giovanni Bellini. Arduino Catàfora (lire article p. 40 à 45), quant à lui, vous recommande tout spécialement Il canestro du Caravage. En sortant du musée, visez Via Fiori Chiari pour une promenade dans le quartier le plus germanopratin de Milan. Pour des visites guidées haut de gamme, cherchez du côté de leonardoamilano.com ou d’OPEN.

Via Brera 28, www.brera.beniculturali.it

L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs