Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Neuchâtel-Jura-Berne



Neuchâtel-Jura-BerneEmilie Veillon Bienne La Maruzzella Créé dans une ancienne grange, ce lieu incarne l’âme du bistrot bohème, jusque sur le balcon et le gravier du jardin. Les plats de saison, de couleur méditerranéenne,...

Emilie Veillon

Bienne

La Maruzzella

Créé dans une ancienne grange, ce lieu incarne l’âme du bistrot bohème, jusque sur le balcon et le gravier du jardin. Les plats de saison, de couleur méditerranéenne, sont concoctés avec des produits locaux, si possible bios, et sans additifs alimentaires. Viande et poissons sont issus d’une production respectueuse des animaux. Plats végétariens, sans lactose ou sans gluten sur demande à l’avance.

Route de Soleure 12, 032 342 19 20, www.maruzzella.ch


L’Ecluse
Cette ancienne usine historique au bord de la Suze est devenue l’un des meilleurs bistrots de la ville. En été, sa grande terrasse est idyllique. Outre le cordon-bleu maison, les mets changent toutes les six semaines au gré des élans suisses, français, italiens et croates du duo à la tête du lieu. Là encore, honneur au terroir et au fait maison, y compris les sauces à salade, les fonds de sauces ou le thé froid.

Promenade de la Suze 14d, 032 322 18 40, www.restaurant-lecluse.ch


Boudry

Buvette de Boudry

Prisée pour ses fondues pieds dans l’eau depuis quarante ans, cette guinguette de plage sert aussi des grillades, des salades, des assiettes froides et des desserts faits maison, à l’instar du parfait à l’absinthe. A accompagner des crus de l’un des six vignerons du village. Réservation conseillée. Après le repas, un tour s’impose sur la plage, l’une des mieux préservées des rives neuchâteloises.

Route du Lac 13, 032 841 28 22


Delémont

La Croix-Blanche

En plein cœur d’une zone piétonne en vieille ville de Delémont, la terrasse de ce restaurant italien est l’une des plus réussies de la ville. Outre les spécialités transalpines, on peut manger locavore en optant pour les röstis jurassiens servis avec du jambon à l’os, une saucisse du Béridier et un peu de Tête de Moine. On adore les grandes tables en bois conviviales qu’il faut souvent partager, les petites lampes Fatboy qui poétisent les soirées, le pain croustillant servi dans des sachets en papier.

Rue du Marché 10, 032 422 26 98, www.lacroix-blanche.ch


La Brévine

Au Loup Blanc

Cette magnifique adresse historique, à l’avant de laquelle quelques tables se garnissent notamment de salades et de rosbif, s’est engagée à reprendre le temps d’un été la terrasse de l’Hôtel de Ville (en chantier de rénovation intérieure) située en face. La carte, en cours d’élaboration, annonce d’ores et déjà des hamburgers régionaux de qualité.

Rue du Village 168, 079 240 50 40, www.loup-blanc.ch


La Neuveville

L’Ecole est finie

Attablé dans la très belle rue pavée traversée par un ruisseau de la ville médiévale, on savoure des assiettes colorées, forcément de saison, composées avec des produits des fournisseurs du coin, telles que la poissonnerie Buff. En fredonnant les tubes yéyé de Sheila, dont la patronne est fan. Nostalgique et fantasque.

Grand-Rue 6, 032 751 71 14, www.lecole-estfinie.ch


Le Boéchet

L’Espace Paysan Horloger

Inauguré l’an dernier, l’Espace Paysan Horloger (EPH) dans les Franches-Montagnes réunit dans une vieille ferme transformée un restaurant, un hôtel et un musée. Entourée de vallons verdoyants, la terrasse est idyllique pour se laisser toucher par la cuisine de saison de Mathieu Bruno, de qualité gastronomique mais abordable, axée sur un menu à composer soi-même. Au service, son épouse québécoise enchante les âmes voyageuses.

032 961 22 22, www.paysan-horloger.ch


Montfaucon

Le Restaurant des Voyageurs

Ici, les clients fidèles apprécient les viandes de campagne du boucher du coin servies sur ardoise, mais aussi le jambon fumé à la borne et ses röstis. Et la vue qui n’en finit pas sur les pâturages des Franches-Montagnes. Le comble du bonheur pour les familles: plein d’animaux, même des alpagas, un parc de jeu et le grand étang de la Gruère où la baignade est possible à cinq minutes en voiture.

Le Bois-Derrière, 032 955 11 71, www.voyageursboisderriere.ch


Neuchâtel

Bains des Dames

Récemment inondés, le balcon en deck et le ponton du bâtiment caractéristique des bains publics de la fin du XIXe siècle sont à nouveau ouverts aux bobos et autres adeptes de guinguettes lacustres de charme. La cuisine estivale rejoue les grands classiques aimés des habitués, tels les tartares d’espadon et de bœuf ou le moelleux au chocolat avec son coulis de fruits rouges, ainsi qu’une délicieuse fondue moitié-moitié le soir.

Quai Louis-Perrier 1, 032 721 26 55, www.bainsdesdames.ch


Le Palafitte
Le restaurant de l’hôtel aux 26 pavillons construits sur pilotis profite lui aussi d’un cadre lacustre exceptionnel. Le grand deck de la terrasse avec vue sur le lac et les Alpes est propice au long brunch dominical (74 francs par personne avec une coupe de champagne; 35 francs de 6 à 12 ans). Sympa: l’espace de jeu pour les enfants et les activités nautiques gratuites à choix (canoë, paddle board).

Route des Gouttes-d’or 2, 032 723 02 02, www.palafitte.ch

L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs