Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Texte plus petit Texte plus grand Imprimer cette page
Hebdo » Finance

Edito: en connaissance de cause

Mis en ligne le 30.01.2014 à 06:00
Les Suisses vont bien. Financièrement parlant, s’entend. Ils ne cessent de s’enrichir. Leur patrimoine net, c’est-à-dire la fortune totale moins les dettes, s’est encore arrondi en 2012 pour atteindre 3004 milliards de...

Les Suisses vont bien. Financièrement parlant, s’entend. Ils ne cessent de s’enrichir. Leur patrimoine net, c’est-à-dire la fortune totale moins les dettes, s’est encore arrondi en 2012 pour atteindre 3004 milliards de francs, soit 373 762 francs par habitant, selon la Banque nationale. Et pourquoi en irait-il différemment cette année? Les revenus réels devraient progresser de 0,3%. C’est certes moins que la croissance économique. Mais les retombées de celle-ci aboutiront nécessairement dans un grand nombre de poches. Et pas seulement dans celles des plus riches, même si ces derniers profiteront proportionnellement bien plus que les autres.

Pour répondre à ce marché de l’épargne grandissant, les banques, les compagnies d’assurances et les autres spécialistes de l’investissement rivalisent d’ingéniosité pour proposer de nouveaux produits financiers. Bien sûr, le nombre de fonds de placement tend à diminuer en raison de l’élévation des coûts de conformité réglementaire. Mais les solutions disponibles ne cessent de gagner en sophistication, en complexité, en accessibilité. Et en risques aussi. Si, il y a dix ans, l’internet ne permettait guère que d’acquérir des parts de fonds et de faire du trading boursier, il ouvre aujourd’hui à l’épargnant moyen un vaste univers d’instruments dérivés à levier redoutablement complexes. Alors, attention aux enthousiasmes mal placés, ils risquent de se terminer dans les larmes.

Les Suisses croulent aussi sous les offres de prêts: leasing automobile, petit crédit pour l’ameublement ou les vacances, hypothèques, même si l’accès à ces dernières s’est un peu durci depuis dix-huit mois. L’endettement global de la population helvétique s’est encore accru de 16 milliards de francs en 2012 pour atteindre 688 milliards. C’est bien connu, on ne prête qu’aux riches. Et comme les Suisses le sont, on ne voit pas la courbe ascendante de l’endettement s’inverser.

Gare aux pièges. Dans un marché hautement concurrentiel, tout est bon pour attirer le déposant, ainsi que le débiteur, et également pour le retenir le plus longtemps possible. Par des offres attrayantes, mais aussi par des conditions contractuelles qui rendent un retrait compliqué, coûteux, voire punitif. Le choix d’un système de prévoyance, pour un indépendant, est éminemment laborieux. Mais une fois cette étape franchie, il est très difficile à renverser sans de douloureuses pertes financières.

De même, le preneur d’hypothèque qui coordonne mal les échéances de ses différentes tranches de prêt risque de se retrouver pieds et poings liés auprès de sa banque pour de très longues années. Enfin, l’amateur de trading à très court terme dans les actions et leurs instruments dérivés doit garder en tête une règle de base extrêmement simple: il peut profiter pendant quelque temps de bonnes anticipations ou intuitions qui lui feront peut-être engranger de coquets bénéfices. Cependant, le gagnant, à tous les coups, est son intermédiaire financier, qui lui facture commissions et frais divers.

L’investisseur le plus avisé, le débiteur le plus prudent, ce n’est pas que celui qui s’informe de l’état des marchés financiers et qui adapte sa stratégie à ses besoins. C’est celui qui se renseigne précisément sur les conditions de son placement ou de son emprunt fixées par sa banque, sa compagnie d’assurances ou sa caisse de pensions. Et qui prend ses décisions en connaissance de cause. Comme s’il achetait une voiture.

L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs