Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Texte plus petit Texte plus grand Imprimer cette page

Faut-il racheter sa prévoyance?

Mis en ligne le 08.10.2015 à 05:56

© Dessin original de Matthias Rihs



Yves Genier

RETRAITE Avec la réforme du deuxième pilier en vue, vaut-il encore la peine d’investir dans la consolidation de son avoir? Oui, en dépit du renchérissement du système.

Faut-il racheter des années de sa caisse de pension? C’est la question classique d’une seconde moitié de carrière, lorsque le salarié et l’indépendant commencent à se demander si la retraite leur procurera un niveau de vie convenable ou s’ils passeront leurs dernières années à se serrer la ceinture. La réponse s’est redoutablement compliquée ces dernières années avec la réforme du deuxième pilier et l’apparition des taux d’intérêt négatifs.

Racheter des années, pour faire simple, consiste à verser à sa caisse de retraite les montants qui auraient normalement dû être payés les années précédentes mais qui ne l’ont pas été pour diverses raisons. Soit parce que l’on bénéficie d’un meilleur plan de retraite après être monté dans la hiérarchie professionnelle et que l’on peut rattraper les années précédentes où l’on était moins payé. Soit parce que l’on n’a pas cotisé du tout pendant certaines périodes pour cause de congé sabbatique, de problèmes de santé ou de chômage. Compenser ces années donne la possibilité de mettre à niveau le capital accumulé avec celui que l’on peut disposer.

L’objectif principal est donc l’élévation des rentes. Mais il y en a un autre, fiscal. Les rachats d’années sont exonérés de l’impôt sur le revenu, ce qui peut abaisser le taux d’imposition du travailleur actif pour les années au cours desquelles il aurait procédé à des versements substantiels.

Le système connaît cependant des limites. La première, c’est le montant maximal des rachats, fixé par chaque institution de prévoyance en fonction des revenus et des durées de cotisation de chacun. Si, par ailleurs, le cotisant a mobilisé son libre passage pour financer l’acquisition de son logement, il doit d’abord rembourser la caisse de retraite avant de procéder à des rachats.

Rendement élevé

Si le cotisant remplit toutes les conditions pour racheter des années, est-ce qu’il a vraiment intérêt à le faire? «C’est la meilleure solution», répond, avec conviction, David Pittet, directeur de la société homonyme spécialisée sur la question. «Le deuxième pilier offre les avantages d’une solution mutualiste. Il offre des rendements plus élevés à ses rentiers grâce à sa capacité à faire des placements plus risqués», résume l’expert, qui précise qu’il ne vend aucun produit financier lié à la retraite.

Un avoir déposé auprès d’une institution de prévoyance est rémunéré au moins à 1,75% cette année, un taux déterminé chaque année par le Conseil fédéral mais qui n’a pas varié depuis 2013. Dans leur moyenne, les caisses de pension rétribuent toutefois les comptes de leurs adhérents aux alentours de 3%, même si de grandes différences peuvent exister.

Ces taux sont évidemment moins élevés que certains placements immobiliers, voire que certaines actions. Les fonds immobiliers affichent des performances moyennes de 5 à 6% tandis que des titres de grandes sociétés suisses peuvent offrir des rendements de 2 à 4%. L’avantage de ces placements, c’est qu’ils sont disponibles facilement et leur distribution ne dépend pas de calculs compliqués, contrairement aux avoirs soumis au deuxième pilier.

Ils sont cependant soumis aux risques du marché. Un fonds peut ainsi progresser, comme perdre brutalement de la valeur. En 2013, le fonds Solvalor 61, l’un des plus importants portefeuilles immobiliers de Suisse romande, avait par exemple plongé de plus de 11,6% après n’avoir enregistré qu’une hausse de 0,15% l’année précédente (et 11,49% l’année suivante).

Quant aux actions, l’histoire récente des cycles boursiers montre combien leurs cours peuvent varier fortement. Un placement de longue durée a beaucoup de chances d’être gagnant, certes. Mais l’épargnant peut tout aussi bien attendre dix ans, voire davantage, avant de pouvoir récupérer sa mise s’il a acquis des titres au plus haut du marché, juste avant un effondrement des cours.

Avantage fiscal

Enfin, la fortune du deuxième pilier est défiscalisée pendant la période d’accumulation, au contraire des placements traditionnels, et n’est taxée que sur le revenu – si l’avoir est distribué sous forme de rente – en fonction de la situation fiscale de chacun.

Restent deux options facilement accessibles au futur retraité: le troisième pilier et les produits d’assurance, comme les viagers, les rentes, etc. Ils jouissent de traitements fiscaux préférentiels eux aussi, jusqu’à certaines limites, et ne subissent que marginalement, voire pas du tout, les aléas des marchés financiers.

Toutefois, leurs rendements peinent à atteindre ceux des institutions de prévoyance du deuxième pilier. Un compte de troisième pilier A, dit «prévoyance liée», n’est généralement rémunéré qu’entre 0,3% et 1%. Les conditions d’un prélèvement avant l’âge de la retraite sont sévères, comme pour l’acquisition d’un logement. Le troisième pilier B, dit «prévoyance libre», peut offrir des performances plus diverses mais ses rendements sont aussi plus difficiles à comparer.

«Ces solutions sont intéressantes, mais pour un salarié ou un indépendant de la classe moyenne, ils ne peuvent qu’offrir des compléments à la prévoyance professionnelle, et en aucun cas des alternatives sérieuses», résume David Pittet. Au pays des taux d’intérêt négatifs et des rendements des placements sûrs proches de zéro, les plans d’épargne miraculeux n’existent pas.



Hebdo » Finance


shoranvan E-mail : [email protected]
best grade reserch chemicals,,mephedrone,cocoaine,nembrota ALL BODY PAIN PILLS,XANAX ACTAVIS CATAMINE ETC
CBD OIL,HEMP OIL,GD WAX, AND PURE CANNABIS EXTRACTS FOR CANCER TREATMENT
MEDICAL MARIJUANA FOR BOTH PATIENT AND STONNERS .
MEDICAL MARIJUANA , HEMP OIL , PURE CANNABIS EXTRACTS , HEMP OIL FOR CANCER AND MANY OTHER DISEASES
Buy the best quality Medical marijuana and HEMP OIL this season with the very best strains, and at the very best rates.
AVAILABLE : BUDS , SEEDS , STRAINS , MEDICAL MARIJUANA , HARSH OILS , WAX .
CONTACT
E-mail : [email protected]
GRADE : A+ of the very best .
We also do supply the following hash oils ;
Black oil,
Indian oil,
red oil,
honey oil,
cherry leb oil
Afghani oil
Organic Hemp Oil 16 fl oz Liquid
Kosher Organic Cold Pressed Hemp Oil & OZ
Hemp Oil Essential Fatty Acid
Buy at the very best promotional rates only this season .
Besides the harsh oils , we also do supply BUDS , WAX , and MEDICAL MJ(W....D)
ADVANTAGES WHEN MAKING A PURCHASE WITH US
- Order above fifty grams and get DISCOUNTS .
- Shipping is free for all orders above 1/2 a liter .
- Prompt delivery .
- Discreet packaging with live tracking number to monitor shipment online .
- Same day delivery for Europe and America .
CONTACT NOW AND GET THE BEST OF OUR QUOTES AND OFFERS !E-mail : [email protected]
29.09.2016 - 20:24

Ajouter un commentaire

Pour commenter les articles de L'Hebdo et des blogs, vous devez être connecté. Créez un compte ou identifiez-vous.
L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs